Test gratuit ou non?

Le Conseil fédéral a annoncé cet été que ces tests seraient payants dès le 1er octobre prochain. Il est aujourd'hui isolé puisque tous les partis, sauf le PLR, demandent cette gratuité.

Cette position des partis interpelle. Une majorité, certes encore faible, de la population a accepté de se faire vacciner, pour se protéger, protéger les autres, ou plus pragmatiquement pour avoir accès aux lieux de loisirs, de culture, de restauration ou de sport. Il reste des irréductibles qui refusent encore le vaccin. Ils font un choix et nous nous devons de respecter ce choix, au nom de la liberté.

Un choix, quel qu'il soit, implique des obligations et/ou des contraintes. Ne pas se faire vacciner a pour conséquence, si l'on veut obtenir un pass sanitaire, de bénéficier d'un test. C'est une démarche simple, peu coûteuse et proportionnée.

Peut on décemment, y compris sur un plan éthique, demander à l'ensemble de la population contribuable de financer par solidarité une minorité ,certes très active, qui jusqu'à présent n'a pas fait preuve de solidarité.

La réponse est non. Le Conseil fédéral doit tenir bon, au risque de se décrédibiliser.

Commentaires

  • Et donc la bien pensante a toujours raison-

    Cela dit, nous devrions laisser au gouvernement Français les reines de notre pays

    L'exemple est tellement beau que l'on en perdrais la vue tellement il rayonne......

  • Manifestement, l'anonymat n'améliore pas l'orthographe...

  • En premier lieu cette discussion ne devraient concerner que ceux qui sont contributeurs nets, soit une minorité de la population et une petite minorité des familles au vu du coût astronomique de l'école de leurs enfants.

    A ce propos ceux qui ont choisis d'avoir des enfants ne deraient-ils pas payer l'école de leurs enfants ? Pourquoi ceux qui n'ont pas d'enfants où extraient leurs enfants de l'éducation publique devraient payer pour les enfants des autres ?
    .

Les commentaires sont fermés.